SuccessStory#13 Théo

"Avoir confiance en soi, en son entourage et saisir une opportunité quand elle se présente"

Pouvez-vous vous présenter ? 

Je suis Théo, j’ai 22 ans et je vais intégrer la formation Vendeur automobile GNFA à Metz.

 

Quel a été votre parcours ?  

Je me destinais à devenir Menuisier et pour cela je m’engage dans un cursus BAC PRO que j’ai interrompu à 3 mois du diplôme pour entrer dans la vie active.

J’accepte un job d’équipier chez Mc Donald. Où je reste pendant 3 ans, j’évolue petit à petit. Puis j’enchaine avec des missions d’intérim chez Alstom. Ce poste me convient, je découvre un métier qui m’intéresse mais voilà la covid bouleverse mes plans et la mission se termine. 

Changement d’horizon…. J’accepte un cdd de 5 mois dans une société de forage, je sens que ce n’est pas le métier qui me convient et décline la proposition de cdi. 

 

Comment la Mission Locale vous a-t-elle accompagnée ?  

C’est en 2016 que je franchis pour la 1ère fois la porte de la Mission Locale. Je rencontre une Conseillère qui écoute mon parcours, mes interrogations, mes doutes. J’envisage de me tourner vers le métier de vendeur en instrument de musique. Ma situation personnelle a fait que j’ai saisi l’opportunité de travailler. Je suspends provisoirement mon suivi la Mission locale.

 

2020, je suis de retour avec toujours autant de questions. A ce stade, je suis perdu. J’hésite entre une formation en commerce ou reprendre chez Alstom. Je suis en pleine réflexion et je m’éparpille, il faut que je trouve ma voie. Ma conseillère me propose de faire un point le « Pour » et le « Contre » de chaque option. Elle me parle de l’AOA, cette action permet de définir le métier pouvant me convenir.  J’ai à nouveau une opportunité d’emploi que je saisie. 

 

C’est à l’issu de mon cdd chez SARL Assistante Géotechnique Forages Fondations, en 2021 que je reviens vers ma conseillère. Je suis prêt et déterminé. Je souhaite me former, mais dans quel métier ?  

 

Nous avançons pas à pas, d’abord je dois valider le projet professionnel par le biais de stage dans différents domaines de la vente. Je recherche des stages, ce n’est pas facile, je sollicite mon réseau familial et bingo, j’ai un stage ! C’est une révélation, c’est vraiment le métier que j’ai envie d’exercer. Un deuxième stage doit être fait pour mettre toutes les chances de mon côté pour intégrer la formation. La Mission Locale et Elan formation sont partenaires. Ma conseillère me propose de participer à l’information collective, puis je passe (avec succès) les tests d’entrée et c’est partie ! J’entre en formation de qualification dans les métiers du commerce vendeur-conseil en magasin. Lors de cette formation, je fais un stage dans une concession automobile, qui me fait la proposition d’intégrer un apprentissage via l’organisme GNFA.

 

Comment vivez-vous la situation sanitaire actuelle ? 

J’ai dû quitter mon poste chez Alstom et d’une certaine façon c’est dommage car j’aimais beaucoup ce que je faisais, l’ambiance, les collègues. Grâce au soutien de mon entourage, de ma compagne et sa foi en moi, je décide d’entreprendre un tournant dans ma vie. Je me réoriente et aujourd’hui je suis très heureux dans mon choix de métier en tant que vendeur automobile.

 

Quel message pouvez-vous transmettre aux jeunes ? 

Soyez à l’écoute, ayez confiance en vous, en la Mission Locale. N’ayant pas peur de franchir la porte et d’accepter le soutien que l’on vous propose.

Pour découvrir toutes les formations GNFA : cliquez sur la photo!

La Mission Locale propose à chacun d’entre vous un conseiller référent qui vous conseille et vous accompagne dans vos démarches de recherche d’emploi