Journée Internationale des droits des femmes

En cette journée des droits des femmes, nous avons souhaité mettre en avant des femmes qui ont, par leurs valeurs, leurs actions, contribuées à bouger les lignes, casser les codes.

Retour sur quelques femmes connues qui ont marqué l’Histoire (liste non exhaustive bien sûr car elles sont tellement plus nombreuses !)

 

Maya Angelou : Auteure militante pour les droits civiques.

Suite à une agression sexuelle à ses 7 ans, Maya Angelou perd l’usage de la parole pendant cinq ans. Une amie de sa grand-mère lui fait découvrir le goût pour la littérature et lui souffle que certains livres méritent d’être lus à haute voix. Petit à petit la fillette retrouve la parole et est une écolière brillante. Chanteuse, actrice, c’est 1969, encouragée à raconter l’histoire de sa vie, que l’artiste va changer le cours de l’histoire et son livre deviendra le premier best-seller écrit par une Afro-Américiane. D’une voix forte et affirmée Maya Angelou a fait des discours aux quatre coins de la planète pour défendre les droits civiques, œuvrer pour l’égalité de traitements envers les Afro-Américains ainsi que pour les violences faites aux femmes.

« Si vous n’aimez pas quelque chose, changez-le. Et si vous ne pouvez pas le changer, changez d’attitude »

 

 

 

Marie Curie : scientifique et première femme à obtenir le prix Nobel

Diplômée de physique, mathématiques et chimie, elle rencontre son futur mari Pierre Curie.  Travaillant avec lui sur la radioactivité, elle invente ce qu’on appelle aujourd’hui la physique atomique.
Elle est l’une des plus grandes scientifiques de tous les temps en remportant deux prix Nobel. Ses travaux ont permis aux appareils de radiologie d’être plus pratiques et d’être utilisés par plus de médecins.

« Dans la vie, rien n’est à craindre, tout est à comprendre. C’est maintenant le moment de comprendre davantage afin de craindre moins »

 

 

 

Katherine Johnson : Mathématicienne et physicienne, pionnière de la NASA.

Brillante élève et diplômée à l’université, Katherine Johnson souhaite poursuivre ses études et apprendre davantage. A cette époque, les universités américaines pratiquent la ségrégation raciale,  elle est, cependant, sélectionnée pour faire partie des trois premiers étudiants Afro-Américain à être admis dans les études de troisième cycle à l’Université de Virginie Occidentale où elle se spécialise en mathématiques.
Mère de famille elle entend parler d’un programme qui deviendra par la suite la … NASA. Elle y travaille à partir de 1953 et est choisie pour calculer la trajectoire du premier astronaute américain dans l’espace. Sa réputation ne tardera pas et d’autres astronautes dont John Glenn demanderont qu’elle revérifie toutes les trajectoires calculées par l’ordinateur. 
Le film « Les figures de l’ombre » retrace son parcours.

« Tout est de la physique et des mathématiques »

 

 

Malala Yousafzai : Militante pour l’éducation des femmes et des filles 

Alors que Malala adore l’école, un groupe d’extrémistes pachtounes prend le pouvoir en Afghanistan. Les nouvelles lois interdisent aux filles d’aller à l’école. Malala continue pourtant d’y aller en secret, et cachent des livres. Elle se bat aux côtés de son père et lance un blog sous le nom de Gul Makai pour convaincre les gens de cesser la guerre.
En 2011 elle reçoit, au Pakistan, le Prix national de la jeunesse pour la paix et est nominée pour le Prix International de la paix pour les enfants.
Sous menace de mort, elle reçoit des tirs en direction de son visage. Gravement blessée elle finit par quitter l’hôpital après de multiples opérations.
Malala poursuit sa campagne pour les droits des femmes et des filles, rencontrant des personnages influents partout dans le monde.
Elle a reçu entre autre, le prix Nobel de la Paix en 2014 et fait don de l’argent reçu pour ouvrir une école secondaires pour les filles au Pakistan.

« Prenons nos livres et nos stylos. Ce sont nos armes les plus puissantes. »

 

 

 

Indira Gandhi : 1ère femme à être élue pour gouverner un pays.

Avec de nombreuses actions, Indira mobilise les écoliers et fait campagne pour libérer son pays du joug britannique.
Elle devient par la suite Ministre de l’information et de la radiodiffusion et permet aux gens de tous horizons et croyances de venir s’exprimer à la télévision, y compris ceux qui ne partagent pas les idées du gouvernement. Ainsi, pour la première fois en Inde, les gens peuvent parler librement.
Elle devient par la suite, la première femme dans le monde à être élue par son peuple pour gouverner le pays.
Malgré quatre mandats, l’Inde reste divisée en plusieurs groupes hostiles et elle est contrainte d’abandonner le pouvoir.
Tout en se sachant en danger de mort, elle n’arrêta pas de lutter pour ses valeurs. Elle fût assassinée en 1984 par deux de ses gardes, provoquant un grand émoi dans tout le pays.

« On ne peut pas serrer la main avec un poing fermé »

 

 

 

Frida Kahlo : Artiste peintre mexicaine et figure féministe

A ses 18 ans, Frida frôle la mort lors d’un accident de bus qui la ramène de l’école. Hospitalisée pendant plusieurs semaines, elle doit encore restée alitée durant de longs mois. Malgré la souffrance et l’immobilité, c’est pourtant l’occasion pour elle de tuer son ennui par la peinture. Son père lui accroche un miroir au-dessus de son lit et c’est ainsi qu’elle commence alors à peindre de nombreux autoportraits.

Elle rencontrera plus tard Diego Rivera, célèbre artiste peintre mexicain qui deviendra également son mari.
Les séquelles de l’accident sont importantes pourtant Frida ne se plaint jamais et renvoie de nombreux messages sur l’amour mais aussi sur le sens de la vie. Ce n’est que dans ses peintures qu’elle laisse transparaitre l’infini tristesse de ne pas pouvoir devenir mère et les douleurs insupportables que lui fait subir son corps.

Connue à travers le monde pour ses peintures, elle est aujourd’hui un symbole de féminisme, de liberté et de force, prouvant à tous que toutes les femmes peuvent réaliser ce qu’elles souhaitent malgré les obstacles.
Il existe également un film retraçant son histoire : Frida de Julie Taymor

« Rien n’est absolu. Tout change, tout bouge, tout tourne, tout vole et disparaît »

 

 

N’oubliez pas qu’il est important de protéger ces droits qui peuvent disparaître du jour au lendemain, comme nous pouvons le constater encore à notre époque, dans d’autres pays. 
Il est important de poursuivre le travail de ces femmes, de prendre conscience que des femmes sont battues pour que nous puissions ne serait-ce qu’avoir le droit de voter. 

La Mission Locale propose à chacun d’entre vous un conseiller référent qui vous conseille et vous accompagne dans vos démarches de recherche d’emploi